fbpx

 

Dans Concept Store, il y a Store. Mais pas seulement… Il y a Concept, aussi. Donc, un Concept Store, c’est littéralement un commerce à thème. Un genre de boutique à plusieurs pièces, où l’on vend des articles de familles différentes dans chaque pièce : livres, café ou jus d’orange, objets de papeterie originaux, vêtements, meubles design, galerie d’exposition d’art… L’idée, c’est d’y passer un agréable moment, comme à la maison. On va dans la chambre prendre un gilet. On redescend par l’escalier, où trônent de nombreux tableaux de famille et des photos. On va à la bibliothèque prendre un livre, puis dans la cuisine se préparer un thé, et on s’assoit dans un fauteuil du salon.

Une seule obligation : tous ces articles vendus doivent avoir un lien entre eux. Un thème (les fleurs), une philosophie (le commerce solidaire), un matériau (le bois), une origine (la Chine), un style (post-moderne). Autre contrainte : innover dans le domaine de la mise en scène et du marketing. Le décor et l’atmosphère du lieu sont essentiels : vieil immeuble du XIXe siècle, petite voie pavée, plantes tropicales, musique branchée…

Le pionnier du Concept Store en France fut « colette », avec l’ouverture en 1997 de 700m² de surface de vente, Rue St-Honoré à Paris. Des vêtements et des articles de mode, tous griffés de la célèbre marque. On parle alors davantage de « vaisseau amiral » entièrement dédié à une marque, dont la vocation reste uniquement l’image de la marque et son pouvoir d’attraction. Diversifier l’offre et le nombre d’objets à vendre pour attirer davantage de clients, qui se laisseront tenter par un stylo alors qu’ils sont venus acheter une écharpe.

Autre Concept Store réputé : « Merci », ouvert en 2009 par Bernard et Marie-France Cohen, les fondateurs de Bonpoint, après trois longues années de travail sur le projet. 1 500 m² dédiés à la mode et à la maison, avec bien sûr un café littéraire et une cantine chic pour faire une pause grignotage, sans oublier le fleuriste. Sa particularité : 100% des bénéfices sont reversés à des associations humanitaires de Madagascar. Et une grande partie des produits sont issus du commerce solidaire, ou estampillés développement durable.

On compte ainsi cinq Concept Stores incontournables dans le monde :

Colette à Paris
10 Corso Como à Milan : un résumé de tout ce que l’Italie compte de plus tendance.
Opening Ceremony à New -York, roi du happening.
✓ The Corner à Berlin, en Allemagne, pays où l’on compte le plus grand nombre de Concept Stores.
Villa Daslu, Sao Paulo : un temple du luxe au Brésil.

Au-delà de ces usines gigantesques à consommer, il reste le concept, et on trouve à Paris comme dans de nombreuses villes de Province des tas de petits Concept Stores aux ambiances intimistes et chaleureuses, ouverts par des passionnés d’art, de littérature, de musique, de déco. On passe y faire un saut, prendre un café, feuilleter un bouquin, acheter des assiettes marrantes, découvrir de nouveaux tableaux d’artistes. Si vous connaissez l’un de ces lieux magiques, écrivez-nous ! Nous ne manquerons pas de lui consacrer un article pour le faire connaître.

 

 

Pour aller plus loin

 Les nouveaux concept stores

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account