Printemps Eté 2018

Allez, c’est parti, la Playlist Instant City Collection Printemps / Eté 2018 est enfin en ligne !

On attaque avec le « Shut Me Down » de Haute, duo Frenchie à qui nous avions consacré un petit article en mars dernier. Avec cette jolie bluette sortie en octobre 2017, mélangeant sonorités rythmées, sampling et voix suaves, au croisement du hip-hop électronique (proche de l’univers de Flume) et de la pop soulful, Haute s’impose peu à peu dans le paysage musical comme un de ses espoirs parmi les plus sérieux.

Parce que c’est l’été, parce qu’il fait chaud, on se repasse en boucle le trax edit « Vanille Fraise » de L’Impératrice, sorti il y a presque quatre ans, lorsque le succès du sextet parisien restait encore assez confidentiel. A noter l’article publié en 2015 dans le Mag Instant City, au sujet de l’histoire du sample utilisé dans ce morceau. A découvrir…

Le beatmaker et producteur suisse Ruck P du label parisien On And On Records fait à présent monter la température avec son terriblement soulful et efficace « Rise Up » sorti en 2015 sur la compilation « Hip Dozer Compilation 001 ». Conseil d’utilisation : à siroter doucement à l’ombre d’une pergola…

On continue avec notre coup de coeur du moment, le DJ producteur parisien Matthew Bartoloni et sa bombe électro « Future Funk » sortie en 2017. Le morceau n’est pas sans nous rappeler quelques titres du St Germain des tout débuts…

A suivre les trois compères Ruck P, Wiz et Tee du collectif suisse Boulevard 95 et leur remix du langoureux et sensuel « Good Morning » de la splendide Joyce Wrice extrait du maxi éponyme « Good Morning » sorti en octobre 2017. A checker la vidéo du track original en fin d’article, et vous pourrez apprécier l’étendue du talent de la demoiselle.

Le producteur néerlandais Moods nous livre à présent son remix bien atmosphérique du très sexy « Homie.Lover.Friend » de Secret RendezVous… De la Indie R&B de belle facture en provenance directe d’Amsterdam, qui devrait vous donner envie de vous trémousser langoureusement au bord de la piscine…

Toujours du côté de chez Ruck P, à découvrir maintenant son remix du « Bist Du Down? (feat. Kwam.E) » d’Ace Tee, la jeune allemande qui ressuscite à la perfection le R’n’B des années 90, tout ça dans la langue de Goethe, excusez du peu… Ace Tee incarne depuis quelques années, avec Cro, le renouveau d’une scène germanique jusqu’alors assez confidentielle. En plus, elle a le culot d’être superbe…

On va faire un saut à Bruxelles pour rejoindre nos amis du collectif L’Or du Commun, compagnons de route de longue date de Roméo Elvis, avec leur titre « Le Chill » sorti en 2015, qui nous incite à tout plaquer pour aller se caler plus au Sud.

 

J’irai bâtir un mausolée

Dans les îles

Pour quand sera venu

Le temps de m’isoler

Mener la vie d’un Sex Pistols

Au solstice, siroter du pastis,

Sans me raisonner…

 

Allez, de Bruxelles, nous partons en Afrique du Sud, avec la plateforme multimédia WeHearBeat, et le titre « Gravity » remixé par Symatics. WeHearBeat célèbre la musique électronique et le Hip-Hop, par le biais de la production d’artistes internationaux, d’organisation d’événements musicaux ou l’ouverture de concept stores.

Le « Beatmaker and Bootyshaker » berlinois Oliver Dollar nous livre sa version du « 1960 What? » de Gregory Porter vs Shlomi Aber. Né à Los Angeles (Californie), Porter a commencé à chanter dans les clubs jazz de San Diego alors qu’il bénéficiait d’une bourse obtenue grâce à ses talents de footballeur américain. Sa mère était pasteur et tant le son du Southern gospel de Bakersfield que sa collection de disque de Nat King Cole ont exercé une influence majeure sur sa musique.

Retour à Bristol, avec le label Eton Messy Records, chez qui nous retrouvons le producteur néerlandais Moods et son titre souful « Unfold ». C’est chic et sensuel à la fois, ça donne envie de bouger même si « hace mucho calor en la discoteca »…

Parmi les artistes du label australien Plastic Recordings, nous retrouvons une très vieille connaissance qui a déjà figuré un certain nombre de fois dans nos playlists, le prolifique DJ et producteur Dan James. Le voici de retour dans le cadre de notre Collection Printemps Eté 2018, avec son titre « Breathe ». Allez, tiens, je tombe les tongues… je danse et rien ni personne ne m’arrêtera ! Euh… faudrait pas que j’oublie de respirer, quand même…

Ah, de retour en France avec nos chouchous de tous les temps, les Anglais de Toka Project (Andy Riley, Jay Cowley et Steve Walker) qui nous distillent depuis plus de vingt ans leur house classieuse et diablement efficace, sur tous les labels les plus prestigieux du genre, de Drop Music à Silver Network, en passant par Guidance Recordings, Lowdown Music ou Tango Recordings. Et leur « Café Style » ne fait pas exception à la règle… A déguster sans modération…

Prêts à transpirer de nouveau ? Ok, alors on y va ! Le producteur londonien Mikail Eraslan nous ressort l’irrésistible « Somethin’ Here » de Terrence Parker. Et c’est vrai que ça envoie du lourd, disco old school à souhait. Comme on aime, en fait… Ah tiens, mon t-shirt est trempé…

On continue avec le titre « Butterflies » de Mr Leon Vynehall from London City, sorti sur le label hollandais Clone Records en 2014. Sympa pour regarder le soleil commencer à tomber dans la mer…

A suivre le « Funkiano (Original Mix) » des Allemands de DINKS, aux productions nostalgiques du bon gros son Disco House.

Le bougre aurait pu s’appeler Jacques Danielle, Marc Tiny ou Henri Card, mais c’est sous le pseudonyme de Jean Tonique que l’insoupçonné Parisien Antoine Roux, ce jeune producteur scrupuleusement technique, rigoureusement verni par le talent, illumine les plages et sévit sur les pistes aux côtés de Yuksek, producteur rémois avisé dont la discothèque Partyfine s’étoffe sans prendre une ride. Son « Plage d’Or » nous téléporte sur la piste du Palace au tout début des années 80. En revanche, de Bleu Platine, on ne sait pas grand chose… Mais on aimerait assez la connaître, tant sa voix est d’une sensualité pop irrésistible.

Le Toulousain Paul Monnier du collectif Pol Cast & Friends est un troubadour. Ce touche-à-tout génial fait le grand-écart depuis plus de quinze ans entre communication sonore, avec son agence Volume Original, chanson, poésie, écriture, promotion d’artistes. Il nous revenait il y a un an avec « Vox Populi » au son électro-pop énergique, à la manière d’un appel à la révolte.

Notre petite sauterie touche à sa fin mais on ne pouvait pas vous laisser partir comme ça, sans échanger nos 06 en vous faisant partager notre dernière découverte, le Marseillais Mat Hours et son « Le Phone » délicieusement désuet et décalé.

Et pour finir le voyage, laissez vous entrainer par la pop du parisien Mona & Co, avec « A Lil’ Pop Thing », sorti en 2003 sur la compilation « No Tag No Music » réunissant la fine fleur de l’électro française de l’époque, de quand on était jeune et beau, en fait…

On se quitte sur la bombe house « Pick Up » du DJ et producteur allemand DJ Koze sortie cette année sur le label Pampa Records. Et là, d’un coup, plus tellement envie d’aller dormir…

Allez, salut maintenant ! See you soon on the Moon !

Soumettez-nous vos morceaux sur notre Page Soundcloud.

 

 

 

 

Haute : Shut Me Down

 

 

Boulevard 95 : Watch

 

 

L’Impératrice  : Vanille Fraise (Edit)

 

 

Ruck P : Spring in La Coruña

 

 

Joyce Wrice : Good Morning (Original Mix)

 

 

Ace Tee : Bist Du Down? (feat. Kwam.E)

 

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2018 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account