fbpx

 

 

Dans le cadre du Forum des Images : Les Halles, passé, présent, futur

(du 27 au 30 avril 2016)

 

 

Qu’elles soient ventre, trou ou coeur de Paris, les Halles n’ont jamais cessé d’exister et de se renouveler. Avec l’inauguration de la Canopée au mois d’avril, le quartier commence sa dernière mutation. C’est l’occasion de retracer en images l’histoire et les transformations de ce lieu singulier, à travers notamment trois soirées avec un historien, un artiste ou un architecte, suivies d’une projection. Réservez vos invitations (valables pour 1 ou 2 personnes) pour la soirée d’ouverture, le mercredi 27 avril à 20h00, et la projection du film de Julien Duvivier, « Voici le Temps des Assassins », avec Jean Gabin, Danièle Delorme et Gérard Blain.

Pour réserver, c’est ici !
Pour en savoir plus sur le film, c’est !

 

Présentation du Programme

 

S’il existe un marché depuis 1137, la construction des pavillons Baltard au XIXème siècle met fin à l’anarchie qui caractérisait alors le quartier. Symbole d’une modernité flamboyante, les parapluies de verre et de fer s’imposent alors, sous la plume de Zola, comme « le ventre » de Paris. Au cinéma, « Les Halles Centrales » (1927) filment de nuit les hommes, bêtes et machines qui travaillent sans relâche. Et quand Marcel L’Herbier fait écho à ce monde mystérieux dans « La Nuit Fantastique » (1941), c’est pour en faire le théâtre d’aventures merveilleuses.

Au plus près du ventre de Paris, on mange, on boit, on fait la fête. Travailleurs, bourgeois, touristes et filles de joie se côtoient dans un heureux bazar. « Irma la Douce » (1963) et son Paris coloré en carton-pâte en est une parfaite illustration. Puis il faut attendre la menace du changement, l’annonce de la destruction, pour que les Halles redeviennent un objet filmique. 1969, année charnière, voit la réalisation du diptyque de Gérard Chouchan (« Les Halles, La Vie Ancienne » et « Les Halles, le Marché »), formidable témoignage d’une époque en train de disparaître.

Puis l’histoire se répète, les pavillons vieillissent et deviennent d’un « autre temps ». Paris est tiraillée entre son passé et son avenir (« Du Ventre au Coeur » en 1979) alors que son présent est d’une absurde laideur : un trou géant permet le tournage du surprenant « Touche Pas à la Femme Blanche » (1973). Devenu le coeur de la ville, le quartier peine à se reconstruire une identité et quarante ans plus tard il faut déjà tout refaire. Le documentaire « Quatre projets pour les Halles » nous accompagne dans cette nouvelle mutation. Impossible de ne pas se demander ce qui viendra après… Peut-être trouverons-nous des réponses dans le Paris futuriste de Christian Volckman et son film « Renaissance » (2006).

Ne manque qu’à l’appel « Un Idiot à Paris » de Serge Korber, un film drôle, poétique et émouvant, qui nous replonge dans l’atmosphère unique du Paris des années 60. Les derniers temps des halles encore debout. Avec une belle distribution, en dehors de Dany Carrel, Jean Lefebvre et Bernard Blier, quelques acteurs remarquables dans des petits rôles comme Jean Carmet, Bernadette Lafond, André Pousse, Pierre Richard.

 

En Partenariat avec : Le Forum des Halles / Radio Aligre / Vivre Paris

 

Les Rencontres :

 

✓ Mercredi 27 Avril 2016 : Voici le Temps des Assassins (Julien Duvivier, 1955)

✓ Jeudi 28 Avril 2016 : Touche Pas à la Femme Blanche (Marco Ferreri, 1974)

✓ Vendredi 29 Avril 2016 : Les Couleurs du Ventre (cours de cinéma par N.T. Binh, critique)

✓ Samedi 30 Avril 2016 : Renaissance (Christian Volkman, 2006)

 

 

 

 

Ancien « Ventre de Paris » parfaitement décrit par Zola en 1873, les Halles furent jusqu’en 1970 le coeur commerçant de Paris, lieu d’échange et d’approvisionnement, à la vie foisonnante qui se développa à travers les siècles pour devenir le symbole d’un quartier.

Des Halles également incarnées par les célèbres « Pavillons Baltard », construits entre 1850 et 1870 dans une alliance, nouvelle pour l’époque, de fer et de verre.

À travers des images prises par le photographe Thomas McAvoy pour le magazine LIFE en 1956, ainsi que d’autres photos d’archives, voyagez dans la fabuleuse histoire des Halles.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account