Ce sont les producteurs et/ou les réalisateurs qui proposent leurs films pour le Festival de Cannes. Et pour cela, il y a certaines conditions à respecter, mais aussi un « règlement » : le film ne doit participer à aucun autre festival, il doit avoir été réalisé dans l’année, et ne pas apparaître sur internet.

Souvent, ces films ne sont pas terminés, le tournage étant encore en cours. Ils sont ainsi soumis aux comités de sélection. Deux comités : l’un pour les films français (membres inconnus), l’autre (composé de quatre personnes) pour les films étrangers. Ceux-ci visionnent environ 4 000 films, à raison de six films par jour, et doivent n’en choisir qu’une vingtaine. Le comité peut demander à ce que le montage du film soit refait, pour correspondre exactement à l’esprit du Festival. Il peut aussi réserver un film et sa diffusion exclusive en amont.

Le choix dépend de l’orientation, et du style du directeur artistique. Comme vous le savez maintenant (voir Clap 03), il s’agit de Thierry Frémaux, en charge de la sélection depuis 2008. C’est lui qui encadre les deux comités de sélection. Il doit présenter cette sélection (son « travail ») à l’Assemblée Nationale, devant la commission des affaires culturelles. Ce n’est qu’après cela que la sélection sera rendue publique, et présentée à la presse lors d’une conférence de presse, qui a eu lieu le 16 avril 2015 à Paris. Le 24 avril, un communiqué officiel indiquait un complément de sélection, ajoutant deux films à la liste.

Ainsi, parmi les 19 films en compétition, cinq sont français. Et on retiendra finalement les sept suivants :

✓ « Mon Roi » avec Vincent Cassel, de Maïwen, Prix du Jury avec son film « Polisse » en 2011.

✓ « Sicario » avec Emily Blunt, de Denis Villeneuve (« Prisoners » et « Enemy »)

✓ « Deephan » de Jacques Audiard (« De rouille et d’os » en 2012)

✓ « Marguerite et Julien » de l’actrice Valérie Donzelli, 42 ans, César en 2012, réalisatrice de « La Reine des Pommes » en 2009, et « La guerre est déclarée » en 2011, sur la guerre menée par son couple contre la maladie de leur enfant.

✓ « Tale of Tales », avec Salma Hayek et Vincent Cassel, de Matteo Garrone, déjà Palme d’or en 2008 avec « Gomorra ».

✓ « Macbeth » avec Marion Cotillard et Michael Fassbender (« X-Men ») de Justin Kurzel, un réalisateur australien peu connu (« Snowtown » en 2011, basé sur un fait divers dramatique et violent).

✓ « Sea of Trees » avec Matthew McConaughey et Naomie Watts, de Gus Van Sant (« Elephant » Palme d’or en 2003, et « Will Hunting » 1997 )

 

 

Liens externes

 Ciné Cinéma Facebook

 

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2018 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account