fbpx

 

 

Ben Frost, le photographe et réalisateur Richard Mosse et le directeur de photographie Trevor Tweeten ont collaboré au documentaire « Bombing Isis » (bombarder Isis) diffusé sur la chaîne anglaise Channel 4 en octobre 2015.

Appréciant beaucoup le travail d’au moins deux des trois artistes évoqués plus haut, à commencer par le premier, Ben Frost, musicien électronique expérimental islandais, et le second, Richard Mosse, photographe, qui avaient déjà collaboré notamment pour un photo-reportage composé de clichés pris en infrarouge, dans cette République Démocratique du Congo en guerre, j’ai découvert avec intérêt ce mini-docu sur la guerre menée par l’armée américaine contre le groupe terroriste Isis dans le Golf Persique.

 

 

Richard Mosse - Infra

Richard Mosse – Infra

 

« C’est le triomphe de la guerre moderne. Elle jette le voile sur la culpabilité morale individuelle, dissimulant ses mains ensanglantées sous des gants de lys blanc »

 

 

 

Les trois compères se sont donc retrouvés sur le porte-avion nucléaire USS Theodore Roosevelt, en charge du commandement des missions de bombardement sur la Syrie et l’Irak.

Ils déclarent : « Une grande activité règne à bord, et tout est bien entendu digne d’intérêt. Mais en tant qu’artistes, nous avons été notamment très impressionnés par ces sublimes forces physiques en action sur le pont, le bruit assourdissant de ces machines de métal, l’intense chaleur (jusqu’à 65°C), ces vibrations qui font trembler tout le corps de la tête aux pieds, le fracas du pont, les catapultages incessants de ces avions d’une valeur de plusieurs millions de dollars chargés de bombes mortelles. »

« Pourtant, l’équipage qui travaille au quotidien dans cet environnement hostile, reste parfaitement calme, communique par gestes et codes précis, comme les acteurs d’une pièce de théâtre absurde. Nous avons même noté des gestes de tendresse envers ces machines tueuses, lorsque ces hommes inspectaient les missiles ou nettoyaient le pont d’éventuels débris. »

Et ils concluent : « C’est le triomphe de la guerre moderne. Elle jette le voile sur la culpabilité morale individuelle, dissimulant ses mains ensanglantées sous des gants de lys blanc. »

A vous de vous faire votre propre opinion…

 

Qu’en pensez-vous ? Dites le nous en commentaire…

 

 

Co-fondateur, Webmaster, Directeur artistique et Rédacteur d'Instant City

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account