Il y a 60 ans tout rond, paraissait « Tristes Tropiques » de l’ethnologue Claude Lévi-Strauss.

Provocant de la part d’un anthropologue : « je hais les voyages et les explorateurs ». Perturbant : la description d’un tatouage primitif ou le récit  d’un voyage en pirogue font office de projecteur braquant une lumière crue sur les errements, renoncements, servitudes volontaires, inhérents à toutes les sociétés (l’Occident étant loti à la même enseigne que toutes les autres).

Extraits décapants en quelques actes (et commentaires plus ou moins pertinents par moi-même) : distance, croyances, servitude, écriture… Et Père Noël.

60 ans et pas une ride ! (le bouquin, pas le Père Noël).

Acte 1 – Distance

« Je savais que, de façon lente et progressive, ces situations [de conflit] se mettaient à sourdre comme une eau perfide d’une humanité saturée de son propre nombre, et de la complexité chaque jour plus grande de ses problèmes, comme si son épiderme eut été irrité par le frottement résultant d’échanges matériels et intellectuels accrus par l’intensité des communications. Toutes ces manifestations stupides, haineuses et crédules, que les groupements sociaux sécrètent comme un pus quand la distance commence à leur manquer, je ne les rencontrais pas pour la première fois. »

(Tiens tiens, j’y penserai la prochaine fois que j’aurai mon nez collé à l’aisselle de mon voisin dans le métro)

Acte 2 – Croyances

« Il faut beaucoup de naïveté ou de mauvaise foi pour penser que les hommes choisissent leurs croyances indépendamment de leur condition. Loin que les systèmes politiques déterminent la forme d’existence sociale, ce sont les formes d’existence qui donnent un sens aux idéologies qui les expriment : ces signes ne constituent un langage qu’en présence des objets auxquels ils se rapportent. En ce moment, le malentendu entre l’Occident et l’Orient est d’abord sémantique : les formules que nous y colportons impliquent des signifiés absents ou différents. »

(Naïveté, mauvaise foi… Claude, vous y allez fort quand même. On nous aurait donc menti ?)

Acte 3 – Servitude

« Ce problème du nombre, l’Inde s’y est attaquée il y a  quelques 3000 ans en cherchant, avec le système des castes, un moyen de transformer la quantité en qualité, c’est-à-dire de différencier les groupements humains pour leur permettre de vivre côte à côte. […] Il est tragique pour l’homme que cette grande expérience ait échoué, […] que les castes n’aient pas réussi à atteindre un état où elles seraient demeurées égales parce que différentes, et que se soit introduite une dose d’homogénéité qui permettait la comparaison, et donc la création d’une hiérarchie. […] Une société ne se perpétue qu’en sécrétant la servitude. »

(Ouh là, pas très enthousiasmant pour la suite… De quoi regarder à deux fois les pseudo-révolutions de toutes origines. En espérant qu’à la fin, c’est le gentil qui gagne)

Acte 4 – Ecriture

« si mon hypothèse est exacte, il faut admettre que la fonction primaire de la communication écrite est de faciliter l’asservissement. L’emploi de l’écriture à des fins désintéressées, en vue de tirer des satisfactions intellectuelles et esthétiques, est un résultat secondaire, si même il ne se réduit pas le plus souvent à un moyen pour renforcer, justifier ou dissimuler l’autre. »

(Affirmation extrême, mais… Faut-il ne donner au citoyen que  des outils émoussés (voire sabotés), des recettes incomplètes (voire mortelles), bref une illusion de libre arbitre et de pouvoir ? L’honnêteté voudrait qu’on le laisse en dehors de toute influence, ou qu’au contraire, on lui donne toutes les clés, sans exception. Mais d’ailleurs, en écrivant ce commentaire, ne suis-je pas déjà en train de manipuler quelqu’un ?)

Acte 5 – Père Noël

« Ce n’est pas seulement pour duper nos enfants que nous les entretenons dans la croyance au Père Noël : leur ferveur nous réchauffe, nous aide à nous tromper nous-mêmes, et à croire, puisqu’ils y croient, qu’un monde de générosité sans contrepartie n’est pas absolument incompatible avec la réalité. »

(Ah… Tout s’explique… Mais au fait, lorsque dans la phrase ci-dessus, on remplace « Père Noël » par « Restos du Cœur » et « enfants » par « démunis », est-ce que ça marche encore ?)

 

 

Claude Lévi-Strauss - Tristes Tropiques (Plon)

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 Tristes Tropiques

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2018 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account