fbpx

 

Jake Gyllenhaal (Jacob de son vrai prénom) est de cette génération des nouveaux acteurs besogneux de Hollywood qui courent après les « rôles de composition », succédant à la vieille génération des Jack Nicholson, Meryl Streep, Dustin Hoffman ou plus proche comme Edward Norton ou Nicolas Cage. Parmi ces jeunes talents, on compte aussi Bradley Cooper (« American Sniper » en 2014, « American Bluff en 2013, « Very Bad Trip » en 2009),  Hugh Jackman (X-Men, « Prisonner » en 2013) ou Vigo Mortensen (« A history of violence » en 2005, « Loin des hommes » en 2014 ou encore « La Route » en 2009).

Né en 1980 à Los Angeles, âgé de 35 ans, il vient d’une famille qui baigne dans le cinéma : son père est réalisateur, sa mère scénariste et sa sœur actrice. Quant à sa marraine, elle n’est autre que la bombe sexy de « Un Poisson nommé Wanda », Jamie Lee Curtis, et son parrain Paul Newman ! Jake grandit à Los Angeles dans l’ombre des studios de Hollywood. Dès ses premiers rôles, on reconnaît chez lui un vrai choix de carrière : son interprétation d’un adolescent schizophrène pris d’hallucinations dans « Donnie Darko » en 2001 est encensée par la critique. C’est en 2005 qu’il se fait connaître du grand public avec « Le Secret de Brokeback Moutain » de Ang Lee, qui n’est pourtant au départ qu’un petit film indépendant, nouvelle preuve des choix réfléchis de l’acteur. Autre exemple : en 2009, il refuse le rôle de « Avatar »  au profit de « Brothers ». Il n’hésite pas à faire confiance à de jeunes réalisateurs (Duncan Jones pour « Source Code ») qui ne disposent que de tout petits budgets, ou à jouer dans des clips comme celui des Shoes, un duo d’électro-rock français originaire de Reims.

Jake Gyllenhaall n’hésite pas non plus à se mettre en danger en ne choisissant pas la facilité. Il sélectionne ses projets et choisit ses rôles avec attention. Les derniers l’obligent à plonger dans des univers psychologiquement prenants et donc risqués : « Prisoners », « Night Call », « Enemy », trois rôles qui lui permettent d’approfondir son travail avec des personnages sur le fil qui lui ont valu une acclamation quasi-unanime de la critique et de nombreuses nominations pour sa performance d’acteur. C’est un acteur qui bosse, qui prend des risques, qui n’hésite pas à se remettre en question et dont la filmographie parle pour lui. Il accepte des rôles difficiles qui nécessitent un travail physique demandant du courage (« Everest » en 2015). Un acteur intelligent et surdoué en plus d’être beau, avec déjà 24 ans de carrière et 36 films au compteur. On attend l’Oscar avec impatience.

On peut le voir en ce moment dans « La rage au ventre » du réalisateur Antoine Fuqua. On le retrouvera aux côtés d’Amy Adams dans un film de Tom Ford « Nocturnal Animals » puis dans un projet sur l’attentat de Boston « Stronger » de David Gordon Green basé sur le livre éponyme écrit par l’une des victimes.

 

 

 

 

Liens externes

 Ciné Cinéma Facebook

Jake Gyllenhaal Officiel

Jake Gyllenhaal Facebook

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés

  1. […] Jake Gyllenhaal est absolument incroyable. Il parvient à totalement nous faire oublier tous ceux qui avant lui […]

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account