fbpx

 

Photographe plasticien, Sacha Federowsky se questionne sur le réel et l’invisible. Ses obsessions photographiques voyagent autour de l’intime, de la mémoire, de l’exploration des corps sexués, pour plus globalement capter ce qui fait notre identité.

C’est après des études universitaires en anthropologie, et un vagabondage sur plusieurs continents, que Sacha Federowsky devient photographe plasticien professionnel en 2004.

Proche des courants surréalistes, il mêle des éléments graphiques à ses productions photographiques, mixant à la fois des influences avant-gardistes et traditionnelles. C’est pourquoi au détour de son regard instantané, on peut y retrouver le monde de la mode, la danse, le psychédélisme, le noir et blanc comme la couleur, la capture du quotidien urbain, les corps nus bruts, les paysages bucoliques et les voyages.

« La nature n’est pas juste la nature, j’y vois des forces et des présences qui s’expriment en totale liberté.»

Dans « Try everyday to destroy a world », Sacha Federowsky exprime à travers la nature,  sa rencontre avec la Chamanisme. Et photo après photo, il observe pour mettre en avant tous les pouvoirs de la nature.

Comme il aime à le définir le travail photographique de Sacha Federowsky est une anthropologie de l’invisible.

                        « L’appareil capte l’invisible… la lumière ! »

Sacha Federowsky, Try everyday to destroy the world , en ce moment dans le FOCUS Instant City.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ready to collaborate Son Profil Instant City

 

 

Co-fondateur, Webmaster, Directeur artistique et Rédacteur d'Instant City

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account