fbpx

 

Ibeyi, ça veut dire « jumeaux » en Yoruba. En remontant donc le fil de l’histoire de ce duo que l’on a découvert il y a deux ans, lorsque Lisa et Naomi Díaz étaient signées sur le label XL Recordings, on trouve l’Afrique, d’abord, puis Cuba. Car le Yoruba, langue originaire des actuels Nigeria et Bénin, fut importé en Amérique Latine au XVIIème siècle par les esclaves arrachés de force à leur terre, et entassés au fond des cales de navires participant au commerce triangulaire.

Rien d’étonnant donc que nos deux jumelles qui ne se ressemblent finalement pas tant que ça, filles du percussionniste cubain Anga Díaz, parviennent à faire le grand écart entre ombre et lumière, entre Afrique et Amérique, entre hip-hop ou électro et musique traditionnelle, entre boîte à rythme et cajón

« On est devenues un groupe sans s’en rendre compte. C’est allé très vite, parce qu’on a rencontré les bonnes personnes au bon moment. On a inauguré le nouveau studio de Richard Russell, et l’enregistrement fut un pur bonheur. On a pleuré, on a ri, on a dansé et on s’est rarement aussi peu engueulées. Richard a tout de suite compris ce qu’on voulait : un truc à la fois intimiste et organique, juste nous deux, avec le minimum de production. Richard nous a poussées à composer de nouvelles chansons, pour notre père et notre soeur, décédée il y a deux ans. »

Laissez-vous donc emmener en voyage par Ibeyi, et leur dernier album éponyme « Ibeyi » sorti en 2015, et par leur dernier clip « Stranger / Lover » produit par Léo Bigiaoui et Maxime Baudin.

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Ibeyi Official

 

 

Editeur du Mag Instant City, Chasseur de Trésors

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account