Une vague de chaleur s’abat actuellement sur l’Europe. À Paris, la température atteint régulièrement les 36 degrés. La canicule est donc au rendez-vous. Mais d’où vient son nom ? 

 

Les beaux jours sont synonymes de soleil, glaces sucrées et vilains coups de soleil. En revanche, ce que nous vivons actuellement en Europe, désigné communément par le terme de « Canicule », représente un phénomène exceptionnel, mais qui devrait l’être de moins en moins, si on s’en tient à ce que nous prédisent les spécialistes du climat.

Cruelle, la « Canicule » n’épargne personne et nous la redoutons tous. Certains gestes sont essentiels pour la supporter. S’hydrater régulièrement, porter des vêtements amples et légers, se reposer… Mais peut-être est-ce aussi l’occasion de s’interroger sur l’origine du nom qui désigne ce phénomène.

Peut-être l’avez-vous remarqué, le terme « Canicule » a comme base le mot latin « Canis », signifiant « chien ». Et comme l’indique le Trésor de la Langue française, « Canicula » n’est autre que le diminutif féminin de « Canis », soit « petite chienne ». Alors quel rapport établir entre cette éprouvante période de chaleur qui s’abat actuellement sur l’Europe et l’animal réputé meilleur ami de l’Homme ?

« Canicula » désignait chez les Anciens la plus brillante des étoiles fixes, étoile principale de la constellation du Grand Chien et située à plus de huit années-lumière de la Terre. Mais elle est également la cinquième étoile par ordre de distance au Soleil. Et cela a toute son importance… Toujours selon le Trésor de la Langue française, dès l’Antiquité, les Anciens ont observé que l’étoile centrale de notre système solaire se levait et se couchait avec la constellation du Grand Chien, entre le 22 juillet et le 23 août. Période de l’année pendant laquelle surviennent généralement les fortes chaleurs…

L’étoile Canicula est aujourd’hui connue sous le nom de « Sirius » (Alpha Canis Majoris) qui vient du Grec « Seirius » , signifiant « brûlant », « ardent ». Comme souvent, les noms des constellations, des planètes ou des corps célestes de notre univers sont en lien avec le divin. Ainsi, Sirius est le nom du chien d’Orion, un célèbre et beau chasseur de la mythologie grecque. La mythologie égyptienne, quant à elle, associerait l’étoile Sirius à Anubis, le dieu des Morts, au corps d’homme et à la tête de chacal.

 

Source : Claire Conruyt pour Le Figaro

 

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2018 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account