fbpx

 

Pourquoi Leonardo DiCaprio n’a-t-il jamais obtenu d’Oscar ? Depuis le temps que je me pose cette question, il serait temps d’enquêter sur le sujet.

Monsieur DiCaprio a derrière lui 22 années de carrière et 50 films. Mais il n’a jamais obtenu « que » quatre prix, alors qu’il a été nommé 26 fois, ce qui représente une moyenne de plus d’une nomination chaque année. Quant aux Oscars en particulier, il a été nommé pour la première fois en 1994, il avait 20 ans. Pas mal… La dernière, c’était vingt ans plus tard, en 2014 pour « Le Loup de Wall Street », l’excellent film de Martin Scorsese. C’est « tout »… Alors que se passe-t-il avec Leonardo ?

Reconnu par les critiques (NBR Award en 2012 – meilleur second rôle masculin dans « Django Unchained ») et par la presse (Golden Globe en 2014 pour « Le Loup de Wall Street »), mais pas par ses pairs, malgré trois prestations époustouflantes trois années de suite (avec « J. Edgar » en 2013), peut-on dire de lui qu’il n’est pas aimé par « Le Tout Hollywood » ?

Il multiplie pourtant les casquettes : acteur, scénariste, producteur, comme Brad Pitt, ou les interventions en faveur de la planète comme Clooney. Mais rien n’y fait… Pas même le « Titanic », le plus gros succès du box-office mondial : 11 Oscars, mais pas un seul pour Leonardo.

On dit que l’acteur est mal vu de l’Académie en raison de sa vie privée (il pourrait être découvreur de mannequins pour l’agence Elite).

On dit aussi qu’il joue de malchance en tombant chaque fois face à des films événements comme « Dallas Buyer’s Club » avec Matthew MacConaughey, lauréat en 2013.

On dit qu’il est encore trop jeune… Adrien Brody n’avait pourtant que 29 ans en 2003 pour « Le Pianiste ».

On dit que les producteurs et distributeurs de ses films ne mettent pas assez d’argent pour la promotion, et que lui-même ne serait pas du genre à faire campagne, pourtant tout aussi importante que sa prestation. On s’en est bien rendu compte pour Jean Dujardin avec « The Artist ». Puni de ne pas vouloir jouer le jeu ? N’oublions pas que le cinéma est moins un art qu’une industrie aux US.

On dit que c’est parce qu’il traîne partout avec lui sa mère, « sans qui rien de tout cela ne serait arrivé », au lieu de remercier réalisateurs et producteurs.

Tout ça sonne faux. Talentueux, bosseur, ambitieux, il est l’un des talents les plus époustouflants de sa génération. Il ne compte pas ses efforts, s’investit à 200 % dans ses rôles, ne boude pas la transformation physique et les entraînements, qui peuvent durer des mois, pour préparer un rôle.

Qu’à cela ne tienne… On prend le même et on recommence… Léonardo Di Caprio prépare sa course aux prochains Oscars. Ceux de février 2016, en l’occurrence. Il interprétera pas moins de 24 personnalités différentes dans le film « The Crowdeed Room » adapté du livre « Les mille et une vies de Billy Milligan ». Il en sera également le producteur. Reste à trouver le réalisateur. Avec, à la clef, on le lui souhaite, un Oscar. Enfin…

Vidéo : The Wolf Of Wall Street / Run With The Wolf  © 2014 HelloMuller

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 Ciné Cinéma Facebook

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account