fbpx

 

 

En 2007, Julien Doré propose au public sa propre version de la chanson « Moi… Lolita », rendue célèbre sept ans plus tôt par Alizée. C’est d’ailleurs le premier single qu’il sort, quelques mois à peine après sa victoire à la Nouvelle Star.

 

Et pourtant, cette version aurait pu ne jamais voir le jour. C’est ce que révèle Frédéric Quinonero dans sa biographie consacrée à Julien Doré, « Globe-Trotter » (parue aux Editions Carpentier en 2015), dans laquelle le biographe explique que Mylène Farmer, qui n’est autre que l’auteure du morceau, n’aimait pas du tout les modifications apportées au texte original par le chanteur, les trouvant trop vulgaires.

Julien Doré nous dévoilait à l’époque : « Je souhaitais glisser “aphorisme dadaïste”, puis “bar blues” au lieu de “bas bleus”, et “donner ma langue aux chattes” à la place de “chat” ».

En ce qui me concerne, je préfère me souvenir de la reprise…

 

 

 

 

Co-fondateur et Rédacteur d'Instant City

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

Contactez Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2019 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account