Oscar du meilleur second rôle pour J.K. Simmons, Grand prix du Jury et Prix du Public aux éditions 2014 des festivals de Sundance et Deauville… Pas mal pour une adaptation de court-métrage, déjà primé à Sundance en 2013, et réalisé par le même Damien Chazelle.

Tout se passe dans le décor très sobre et studieux du prestigieux Shaffer Conservatory à New-York. Andrew Neiman, jeune batteur de 19 ans, veut plus que tout attirer l’attention du professeur Terence Fletcher, dont la réputation ferait se damner tout musicien de jazz qui souhaiterait entrer dans son orchestre. Connu pour son intransigeance et ses coups de gueule, il fascine ses élèves par son charisme et son exigence extrême. D’inflexible, il devient intraitable puis tyrannique, oscillant entre brutalité et perversion.

Le film pose la question de l’enseignement et du génie : jusqu’où aller pour tirer le meilleur de ses élèves ? Fletcher a sa propre conviction : retranché derrière l’histoire de Charlie Parker, qui reçut une cymbale lancée par son professeur, Jo Jones, sous prétexte d’un jeu particulièrement décevant, il rentra chez lui dépité, s’entraîna durant un an, avant de revenir, et devenir l’un des meilleurs musiciens de jazz de l’histoire. Buté, tyrannique, Fletcher va trop loin. « Whiplash » montre tour à tour les efforts du jeune Neiman pour séduire son professeur, puis, s’en affranchir. La tension monte jusqu’à l’extrême entre ces deux perfectionnistes, sur fond de solos de batterie impressionnants.

Montez le son et régalez-vous !

 

Whiplash, extrait du court-métrage de Damien Chazelle primé à Sundance en 2013

 

 

 

Whiplash 001

 

 

Pour aller plus loin

 Ciné Cinéma Facebook

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

CONTACTER Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2017 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account