« Sicario » de Denis Villeneuve est décidément mon favori. Le réalisateur canadien de « Prisoners » (2013), « Incendies » (2010) et « Enemy » (2013) affirme tenir là « son meilleur film ». Après avoir tenu le spectateur en haleine, cloué dans son fauteuil, pendant deux heures, le film a été plébiscité par une standing ovation.

L’histoire : celle de Kate Macy (Emily Blunt), agent du FBI, en lutte contre les cartels de la drogue à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis (le mot « Sicario » désigne les tueurs à gage qui travaillent pour les cartels). Le suspense d’un thriller, de la tension, de l’action et une mise en scène réaliste, au plus près du terrain, sont les ingrédients d’un très bon film orchestré par un homme devenu maître en la matière. Il pose la question du rôle des Etats-Unis, étendard du bien en guerre contre le mal. Or on sait que la réalité est plus nuancée et que, parfois, les bonnes intentions n’excusent pas tout. Combattre le mal par le mal et enfreindre les règles ne font pas forcément du combattant un héros.

Denis Villeneuve, dans une interview à TF1, explique qu’il voit son film « comme un petit film de guerre » et décrit « le fantasme des Etats-Unis » de croire qu’ils peuvent régler les problèmes de cette manière, hors de leur territoire ». Pour l’anecdote, en interactions, on trouve : Xavier Dolan, un compatriote, Josh Brolin, présent aussi dans le film « No Country for Old Men » des frères Coen et Roger Deakins à la photo chez les Coen et chez Villeneuve.

 

 

Liens externes

 Ciné Cinéma Facebook

 

 

Profile Status
ACTIVE

Commenter ici, en utilisant Facebook ou en laissant un commentaire en bas de page

commentaires

CONTACTER Nous

On revient vers vous très vite.

Envoi

©2017 Instant City

Les Catégories du Mag :
ou

Identifiez-vous

ou    

Forgot your details?

ou

Create Account